Sunday, Août 7, 2022
Guide de voyage Bhoutan - Travel S helper

Bhoutan

Lire la suite

Le Bhoutan, anciennement le Royaume du Bhoutan, est un État souverain enclavé dans l'Himalaya oriental de l'Asie du Sud. Le Bhoutan est délimité au nord par la Chine et au sud, à l'est et à l'ouest par l'Inde. Il est séparé du Népal par l'État indien du Sikkim à l'ouest et du Bangladesh par les États indiens d'Assam et du Bengale occidental au sud. Thimphu est la capitale et la plus grande ville du Bhoutan, tandis que Phuntsholing est le centre financier du pays.

Le roi du Bhoutan est connu sous le nom de Druk Gyalpo, qui se traduit par "Thunder DragonKing". La géographie de la nation s'étend des plaines subtropicales luxuriantes au sud aux hautes terres subalpines au nord, avec des sommets s'élevant à plus de 7,000 23,000 mètres (XNUMX XNUMX pieds). Gangkhar Puensum, le plus haut sommet du Bhoutan, est également un concurrent sérieux pour la plus haute montagne non planifiée du monde.

Le Bhoutan a des liens culturels importants avec le Tibet et est situé sur la route de la soie, qui relie la Chine et le sous-continent indien. Jusqu'au début du XVIIe siècle, son royaume était composé de minuscules éventails combattants. Lama et le commandant militaire Ngawang Namgyal, le premier Zhabdrung Rinpoché, ont unifié la région à l'époque et ont créé une identité Butan distincte. Le Bhoutan a établi des relations diplomatiques avec l'Empire britannique au tournant du XXe siècle. Le Bhoutan a signé un pacte d'amitié avec l'Inde nouvellement formée en 17, lors de l'avènement du communisme chinois et de sa propagation au Tibet. Sous le quatrième Druk Gyalpo, l'État s'est libéré de son isolement historique. Le Bhoutan est passé de la monarchie absolue à la monarchie constitutionnelle en 1949 et a organisé ses premières élections générales. La même année, le cinquième Druk Gyalpo monta sur le trône. La démocratie bohémienne est apparue comme un système non partisan.

Le Bhoutan, membre de l'ONU, entretient des relations diplomatiques avec 52 pays et l'Union européenne, mais pas avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Elle entretient une relation stratégique solide avec son voisin, l'Inde. Il a créé l'Association sud-asiatique de coopération régionale (SAARC). Il est également membre du BIMSTEC. L'économie de Bush dépend principalement des exportations de centrales hydroélectriques. Bidar a le revenu par habitant le plus élevé de la SAARC, derrière les Maldives.

Bhoutan | introduction

Le Bhoutan est une nation culturellement et écologiquement distincte. C'est la dernière monarchie bouddhiste au monde, située en hauteur dans l'Himalaya. Il a été le pionnier du concept de bonheur national brut, dans lequel les progrès sont évalués par une approche holistique du bien-être plutôt que simplement par le PIB. Ema Datshi est la cuisine nationale, et les piments sont considérés comme des légumes. Les piments verts sont combinés avec une sauce au fromage bhoutanais pour faire Ema Datchi. Il est toujours considéré comme une nation du Tiers-Monde puisque la majeure partie du pays est encore consacrée à l'agriculture de subsistance. Le sol est généralement fertile et la population est minuscule. De plus, la génération actuelle reçoit une éducation gratuite et tous les résidents bénéficient de soins médicaux gratuits, bien que limités. Les produits du tabac ne sont pas à vendre et fumer dans les lieux publics est illégal.

Le tourisme, l'hydroélectricité et l'agriculture sont les principales sources de revenus du Royaume.

Alors que la culture traditionnelle est largement maintenue, l'ouverture du pays à la télévision et à Internet en 1999 a eu un effet significatif, et la culture contemporaine est principalement concentrée dans les pubs et les salles de billard. En conséquence, il y a peu ou pas d'indication d'art, de théâtre ou de musique moderne de haute qualité.

La culture du Bhoutan est principalement bouddhiste, avec le dzongkha comme langue nationale (bien qu'il existe des variantes régionales, telles que le Sharchopkha, la langue principale dans l'est du Bhoutan), ainsi qu'un code vestimentaire et un style architectural uniformes. Les Ngalops et Sarchops, souvent connus sous le nom de Bhoutanais occidental et oriental, et les Lhotshamphas (Bhoutanais du Sud), une race népalaise du patrimoine Gurkha, constituent la majorité des Bhoutanais. Les NGALOPS sont majoritairement composés de Bhoutanais qui vivent dans les régions occidentales du pays. Leur culture est assez similaire à celle du Tibet, leur voisin du nord.

Bonheur national brut

Cette philosophie a été développée par le roi Jigme Singhai Wanchuk, qui a reconnu que la prospérité économique ordinaire ne se traduisait pas toujours par une société significative et heureuse après avoir reçu une éducation moderne en Inde et au Royaume-Uni. En conséquence, peu de temps après sa détérioration en 1974, le jeune monarque a commencé à reconsidérer son projet de créer un nouvel ensemble de règles pour gérer la nation. Ces concepts prennent forme au fil du temps, aboutissant à l'établissement de l'indicateur BNB en 1998. Le BNB signifie « bonheur national brut », et il est défini par quatre objectifs : croissance et développement économiques accrus, préservation et promotion du patrimoine culturel, environnement durabilité et bonne gouvernance. Bien que le concept de GNH soit très apprécié dans le monde et attire les touristes, les visiteurs doivent être conscients que le concept en est encore à ses balbutiements et qu'il existe peu de preuves de GNH dans le pays.

Le 19 juillet 2011, 68 pays se sont joints au Bhoutan pour parrainer une résolution intitulée « Le bonheur : vers une approche holistique du développement », qui a été approuvée à l'unanimité par les 193 membres de l'Assemblée générale des Nations Unies. Le gouvernement royal du Bhoutan a tenu une conférence sur « Le bonheur et le bien-être : déterminer un nouveau paradigme économique » le 2 avril 2012, au siège des Nations Unies à New York, en réponse à cette résolution. Cette conférence a marqué le début des prochaines étapes vers la réalisation de la vision d'un nouveau paradigme économique basé sur le développement durable qui combine avec succès les objectifs économiques, sociaux et environnementaux. Butan continue de prôner la résolution et promeut agressivement l'idée dans le monde entier à la suite de cette résolution.

Climat

Le climat du Bhoutan varie du nord au sud et de vallée en vallée en fonction de l'altitude, malgré la petite taille du pays. Il est continuellement recouvert de neige au nord du Bhoutan, près de la frontière tibétaine. La majorité des villes bhoutanaises (Ah, Paro, Thimphu, Wanda, Trongsa, Bumtang, Trashi Yangtse et Lunze) ont un climat européen. L'hiver dure de novembre à mars dans cette ville. Punah est une anomalie car elle est située dans une basse vallée avec des étés torrides et des hivers doux. Le sud du Bhoutan, près de la frontière indienne, a un climat subtropical chaud et humide. Alors que la mousson fait des ravages dans le nord de l'Inde, elle a peu d'effet au Bhoutan. Les âmes individuelles sont généralement plus humides pendant les mois d'été, surtout la nuit. La saison la plus sèche est l'hiver, tandis que le printemps et l'automne sont agréables.

Contrairement à l'Europe occidentale, il existe quatre stations distinctes avec des unités identiques. La température dans l'extrême sud varie de 15 degrés Celsius en hiver (de décembre à février) à 30 degrés Celsius en été (de juin à août). Les températures à Thimphu varient de -2.5 °C en janvier à 25 °C en août, avec 100 mm de précipitations. La température moyenne dans les régions de haute altitude est de 0°C en hiver et peut atteindre 10°C en été, avec une moyenne de 350 millimètres de précipitations. La quantité de précipitations varie considérablement en fonction de l'altitude. La quantité moyenne de pluie tombe différemment dans différentes parties du pays.

Géographie

Le Bhoutan est situé sur le versant sud de l'Himalaya oriental, entre la région autonome du Tibet au nord et les États indiens du Bengale occidental, du Sikkim, de l'Assam et de l'Arunachal Pradesh à l'ouest et au sud. Il est situé entre les latitudes de 26 et 29 degrés de latitude nord et les longueurs de 88 et 93 degrés de latitude est. La région est principalement constituée de montagnes escarpées et hautes traversées par un cours d'eau rugissant, qui forme de profondes vallées avant de drainer les plaines indiennes. L'altitude varie de 200 mètres dans les contreforts sud à plus de 7000 mètres dans les hautes terres. La remarquable diversité de la biodiversité et des écosystèmes du Bhoutan est due à son énorme diversité géographique, qui est combinée à un large éventail de conditions climatiques.

Les forêts de montagne de l'Himalaya oriental et les prairies qui atteignent des hauteurs glaciaires avec un environnement très froid sur les plus hauts sommets constituent la zone nord du Bhoutan. La plupart des sommets du nord s'élèvent à plus de 7,000 7,570 mètres au-dessus du niveau de la mer; Le point culminant du Bhoutan est le Gangkhar Puensum, qui culmine à 24,840 98 mètres (XNUMX XNUMX pieds) et est la plus haute montagne non escaladée du monde. Dans la vallée de Drangme Chhu, lorsque la rivière traverse la frontière indienne, le point le plus bas est de XNUMX mètres. Des rivières enneigées traversent cette zone, créant des vallées alpines avec des pâturages gérés par une faible densité de population de bergers nomades.

Au centre du Bhoutan, les Montagnes Noires servent de bassin versant entre deux principaux systèmes fluviaux : Mo Chhu et Drangme Chhu. Les rivières à courant rapide ont formé des canyons profonds dans les régions montagneuses inférieures, tandis que le sommet de la Montagne Noire se situe entre 1500 4925 et XNUMX XNUMX mètres au-dessus du niveau de la mer. Les forêts de montagne centrales du Bhoutan sont composées de forêts de conifères subalpines à des altitudes plus élevées dans l'Himalaya oriental et de forêts himalayennes à feuilles caduques à des altitudes plus basses. La production forestière du Bhoutan est dominée par les forêts de la zone centrale. Les principaux fleuves du Bhoutan, le Torsa, le Raidak River, le Sankosh et le Manas, traversent cette région. Les hauts plateaux du centre abritent la majeure partie des habitants.

Les collines de Shiwalik au sud sont couvertes d'épaisses forêts de feuillus subtropicales subtropicales, de bassins alluviaux et de montagnes jusqu'à 1500 mètres d'altitude. Les pentes cèdent la place à la plaine subtropicale du Duars. La majorité des duars sont situés en Inde, avec un tronçon de 10 à 15 kilomètres menant au Bhoutan. Les ducs du Bhoutan sont divisés en deux groupes : les duars nord et sud.

Une topographie accidentée, un sol sec et poreux, un feuillage épais et des animaux riches définissent les Duars du Nord, qui bordent les contreforts de l'Himalaya. Les Duars du Sud ont un sol assez riche, une forêt épaisse, des sources mixtes et d'eau douce et une épaisse herbe de savane. Les rivières de montagne se déversent dans le Brahmapoutre en Inde, alimentées soit par la fonte des neiges, soit par les pluies de mousson. Selon les données du ministère de l'Agriculture, le pays avait une couverture forestière de 64 pour cent en octobre 2005.

Biodiversité

Le Bhoutan a ratifié la Convention de Rio sur la diversité biologique le 11 juin 1992 et en est devenu signataire le 25 août 1995. Il a ensuite élaboré une stratégie et un plan d'action nationaux pour la biodiversité, qui ont subi deux modifications, dont la plus récente a été acceptée par le congrès le 4 février 2010.

Animaux

Le Bhoutan a une population diversifiée de primates, y compris des espèces rares telles que le langur doré. Une variante de macaque assamais, Macaca munzala, a également été enregistrée, que certaines autorités pensent être une espèce distincte.

Le tigre du Bengale, le léopard nébuleux, l'ours maussade et l'ours paresseux habitent tous les plaines tropicales luxuriantes et les bois verts du sud. Le langur gris, le tigre, le gora et le serow peuvent être trouvés dans les forêts mixtes de conifères, de feuillus et de pins de la zone tempérée. L'ours noir de l'Himalaya, le panda roux, l'écureuil, le sambar, le cochon sauvage et le cerf aboyeur ont tous des maisons dans des arbres fruitiers et des bambous. Le léopard des neiges, le mouton bleu, la marmotte, le loup tibétain, l'antilope, le cerf porte-musc de l'Himalaya et le takin, l'animal national du Bhoutan, vivent tous dans les environnements alpins du vaste Himalaya au nord. Le buffle d'eau sauvage en voie de disparition peut être trouvé en nombre limité dans le sud du Bhoutan.

Le Bhoutan abrite plus de 770 espèces d'oiseaux différentes. La liste des oiseaux du Bhoutan vient d'être mise à jour pour inclure le canard à ailes blanches en voie de disparition.

Plantes

Le Bhoutan abrite environ 5,400 XNUMX espèces de plantes. Les champignons sont une composante essentielle des écosystèmes du Bhoutan, les espèces mycorhiziennes fournissant aux arbres forestiers les nutriments minéraux dont ils ont besoin pour prospérer, et la décomposition des espèces de bois et de litière recyclant les ressources naturelles.

Conservation

Dans une étude approfondie de la biodiversité mondiale réalisée par le WWF entre 1995 et 1997, l'Himalaya oriental a été reconnu comme un point chaud de la biodiversité mondiale et fait partie des 239 écorégions les plus remarquables du monde.

Le Bhoutan est considéré comme un exemple des efforts de conservation agressifs de Conservation International, basée en Suisse. Le Royaume est reconnu internationalement pour son dévouement à la préservation de la biodiversité. Cela se reflète dans la décision de conserver au moins 60 % de la superficie forestière, de désigner plus de 40 % du territoire comme parcs nationaux, réserves et autres aires protégées, et de désigner 9 % supplémentaires des terres comme corridors de biodiversité reliant les aires protégées . Un vaste réseau de corridors écologiques relie tout le territoire protégé du Bhoutan, permettant à la faune de traverser librement le pays. L'environnement a été placé au cœur du plan de développement du pays, qui est le juste milieu. Il n'est pas considéré comme un secteur, mais plutôt comme un ensemble de problèmes qui devraient être traités dans le contexte de la stratégie globale de développement du Bhoutan et soutenus par l'autorité législative. Les exigences environnementales sont mentionnées dans de nombreuses parties de la constitution du pays.

Démographie

En 2015, le Bhoutan comptait 770,000 24.8 habitants. Les Bhoutanais ont en moyenne 1,000 ans. Pour 1,070 59.5 femmes, il y a XNUMX XNUMX hommes. Le Bhoutan a un taux d'alphabétisation de XNUMX%.

Groupes ethniques

Les Ngalops et Sarchops, connus respectivement sous le nom de Bhoutan occidental et Bhoutan oriental, constituent la majorité des Bhoutanais. Les lhotshampa, ou « sudistes du Bhoutan », sont une tribu diversifiée aux origines principalement népalaises. Ils représentaient 45% de la population en 1988 et comprenaient l'immigration des années 1890 aux années 1980, ce qui a entraîné un conflit passionné avec le Bhoutan pour le logement, la langue et les droits vestimentaires. En conséquence, il y a eu un énorme exode du Bhoutan (à la fois forcé et volontaire), laissant des centaines de milliers de personnes apatrides dans les camps de réfugiés au Népal.

Les NGALOPS sont majoritairement composés de Bhoutanais qui vivent dans les régions occidentales du pays. Sa culture est inextricablement liée à celle du Tibet. Les Sharchops, le groupe principal, ont historiquement suivi la lignée Nyingmapa du bouddhisme tibétain plutôt que la lignée Drukpa Kagyu reconnue. Il y a eu de nombreux mariages mixtes entre ces tribus ces derniers temps, grâce à de meilleures facilités de transit. Les mariages entre les Lhotshampas bhoutanais et la société générale bhoutanaise ont été encouragés par le gouvernement au début des années 1970, mais à la fin des années 1980, le gouvernement du Bhoutan a retiré de force environ 108,000 XNUMX lhotshampas de leurs maisons, a saisi leurs biens et les a placés dans des camps de réfugiés.

Religion

Selon les estimations, entre les deux tiers et les trois quarts des Bhoutanais pratiquent le bouddhisme Vajrayana, qui est également la religion officielle. L'hindouisme est pratiqué par environ un quart à un tiers de la population. Les autres confessions représentent moins de 1 % de la population. Bien que le système juridique actuel protège essentiellement la liberté religieuse, le prosélytisme est interdit par un décret royal du gouvernement et une interprétation judiciaire de la constitution.

Le Bhoutan est devenu un pays bouddhiste au VIIe siècle. Songtsän Gampo (règne 627-649), un bouddhiste converti du Tibet, ordonna la construction de deux temples bouddhistes à Bumthang, au cœur du Bhoutan, et à Kyichu Lhakhang (près de Paro), dans la vallée de Paro.

Économie

L'économie du Bhoutan, tout en étant l'une des plus petites au monde, s'est considérablement développée ces dernières années, avec une augmentation de 8 % en 2005 et de 14 % en 2006. Le Bhoutan a connu la deuxième croissance économique la plus rapide au monde en 2007, et la deuxième en le monde en 2008. 22.4 pour cent est le taux. Cela était principalement dû au démarrage de l'énorme projet hydroélectrique de Tala. Le revenu par habitant du Bhoutan était de 2,420 2012 dollars en XNUMX.

L'agriculture, la foresterie, le tourisme et l'exportation d'électricité vers l'Inde sont les piliers de l'économie du Bhoutan. Pour 55.4 pour cent de la population, l'agriculture est leur principale source de revenus. L'agriculture de subsistance et l'élevage sont les activités agricoles les plus courantes. L'artisanat est un devoir mineur, en particulier le tissage et l'art religieux pour les autels indigènes. La construction de routes et d'autres infrastructures a été difficile et coûteuse en raison du terrain de montagne à montagne.

Le Bhoutan n'a pas pu profiter d'une commercialisation substantielle de ses marchandises en raison de cela et de son manque d'accès à la mer. Le Bhoutan n'a pas de trains, bien qu'en vertu d'un accord conclu en janvier 2005, Indian Railways ait l'intention de relier le sud du Bhoutan à son vaste réseau. Le Bhoutan et l'Inde ont conclu un accord de libre-échange en 2008, permettant aux importations et exportations bhoutanaises de passer par l'Inde. Les marchés indiens sont exempts de droits de douane. Le Bhoutan a maintenu des liens économiques avec le Tibet jusqu'en 1960, lorsqu'un afflux de réfugiés l'a contraint à fermer sa frontière avec la Chine.

Le secteur industriel en est à ses débuts, et bien que la production nationale représente la majorité de la production, de plus grandes entreprises sont poussées et certains secteurs comme le ciment, l'acier et les ferroalliages ont émergé. La majorité des projets de développement, tels que la construction de routes, dépendent de la main-d'œuvre indienne. Le riz, les poivrons, les produits laitiers (certains yacks, principalement des vaches), le sarrasin, l'orge, les tubercules, les pommes et les agrumes et le maïs à faible teneur font partie des produits agricoles. Le ciment, les produits du bois, les fruits transformés, les boissons alcoolisées et le carbure de calcium font partie des industries.

Le Bhoutan a récemment fait des progrès dans l'industrie technologique, en particulier dans les domaines des technologies vertes et du commerce Internet/de consommation. Thimphu TechPark a ouvert ses portes en mai 2012 dans la capitale et le Centre d'innovation et de technologie du Bhoutan a lancé de nouvelles activités (BITC).

Plus de 100,000 100,000 personnes gagnent plus de 3 2003 $ chaque année, mais seulement une poignée d'employés sont imposés. Le taux d'inflation du Bhoutan devait être d'environ 5.855% en 7,641. Le Bhoutan a la plus grande économie du monde, avec un produit intérieur brut d'environ 144 milliards de dollars (ajusté pour la parité de pouvoir d'achat). Le pays. Le globe. Le revenu PPA par habitant est d'environ 407.1 614 $, soit 25. Bien que le gouvernement reçoive XNUMX millions de dollars de revenus, il dépense XNUMX millions de dollars. Le ministère indien des Affaires étrangères finance quant à lui XNUMX % des dépenses des ménages.

Les exportations du Bhoutan s'élevaient à 128 millions d'euros, principalement sous forme d'énergie, de cardamome, de gypse, de bois, d'artisanat, de ciment, de fruits, de bijoux et d'épices (estimation 2000). Les importations, quant à elles, totalisent 164 millions d'euros, ce qui entraîne un déséquilibre commercial. Les carburants et lubrifiants, les céréales, les équipements, les voitures, les matériaux et le riz sont parmi les principaux produits importés. Le principal marché d'exportation du Bhoutan est l'Inde, qui représente 58.6 % des exportations totales du pays. Les deux principaux partenaires à l'exportation sont Hong Kong (30.1 %) et le Bangladesh (7.3 %). Le commerce bhoutanais-chinois est pratiquement inexistant en raison de la fermeture de la frontière tibétaine. Les principaux partenaires d'importation du Bhoutan sont l'Inde (74.5 %), le Japon (7.4 %) et la Suède (7.4 %). (3.2 pour cent).

Choses à savoir avant de voyager au Bhoutan

L'argent

  • Dollars américain, Le dollar des États-Unis est communément accepté. L'argent bhoutanais est uniquement requis pour les dépenses personnelles et l'achat de petits souvenirs.
  • Cartes de crédit La plupart des guichets automatiques au Bhoutan, dont la plupart sont situés à Thimphu et Paro, acceptent désormais Visa MasterCard et Visa Maestro.
  • Échange de l'argent. Les grands hôtels et les banques échangent les principales devises.
  • ATM. Les guichets automatiques qui acceptent les cartes étrangères telles que Visa et MasterCard sont exploités par les grandes banques. Cependant, comme le service n'est pas toujours fiable, c'est une bonne idée d'avoir un peu d'argent en main.
  • Western Union Money Transfer, Thimphu Post Office est un bureau de poste situé à Thimphu, au Bhoutan. Les comptes personnels des clients ne peuvent pas être utilisés pour effectuer des paiements, bien que cette installation puisse accepter de l'argent de l'étranger.

L'Autorité monétaire royale du Bhoutan a publié un avis interdisant l'utilisation des billets de 500 et 1000 roupies indiennes, malgré le fait que l'argent indien a cours légal au Bhoutan. Néanmoins, depuis octobre 2009, la plupart des gens acceptent le billet de 500 roupies. Étant donné que les billets susmentionnés ne sont pas acceptés par les entreprises publiques, il est recommandé de transporter suffisamment d'argent en monnaie bhoutanaise ou sous la forme de billets de 100 roupies indiennes. N'oubliez pas non plus qu'il est illégal pour les ressortissants étrangers d'importer et d'exporter des roupies indiennes vers et depuis l'Inde.

Comment voyager au Bhoutan

En avion Le seul aéroport du Bhoutan, l'aéroport international de Paro (PBH), est situé dans le sud-ouest du pays, près de la capitale, Thimphu. Druk Air, exploite deux avions (deux airbus) qui se rendent à Bangkok, en Thaïlande ; Delhi, Mumbai, Calcutta, Bodh Gaya / Gaya, Bagdogra, Guwahati, Inde ; Katmandou, Népal; Dhaka, Bangladesh; et Singapour. Bhoutan...

Comment voyager autour du Bhoutan

Des permis routiers sont nécessaires pour voyager à travers le Bhoutan, et il y a des points de contrôle dans la plupart des endroits à l'est et au nord de Timbu où vous devez fournir ces papiers pour continuer. Lors de la demande de visa, votre voyagiste local est en charge des permis d'itinéraire. Le bureau de l'immigration de Thimphu délivre...

Exigences de visa et de passeport pour le Bhoutan

Le Bhoutan est un endroit unique en son genre avec des réglementations uniques. Avant de visiter le Bhoutan, la majorité des visiteurs devront acquérir un visa. Le Conseil du tourisme du Bhoutan délivrera des visas dès réception du paiement intégral de vos vacances, avec des tarifs fixes à partir de 200 USD par personne et par jour. Le...

Destinations en Bhoutan

Villes du Bhoutan Thimphu - La capitale Jakar - Ville administrative au nord et lieu de naissance du bouddhisme au Bhoutan.Mongar - L'une des plus grandes villes de l'est du Bhoutan.Paro - L'emplacement de l'aéroport international et du monastère de Taktsang.Punakha - Ancienne capitale d'hiver de Bhoutan. Il abrite le Corps monastique...

Hébergements & Hôtels au Bhoutan

Des hôtels peuvent être trouvés dans toutes les villes reliées par des autoroutes, mais la qualité varie considérablement. Les chambres cinq étoiles ne sont accessibles qu'à Paro, Jacar, Punaka, Gangtey et Thimphu. Les hôtels de classe internationale sont généralement situés dans des régions touristiques ou de grandes villes. Il est à noter que les prix des hôtels mentionnés dans les...

À voir au Bhoutan

La majorité des visiteurs font des "excursions culturelles" qui les emmènent dans des endroits importants. Les sites touristiques populaires incluent Paro, Thimphu, Punakha, Wangdue et Jakar. Plus loin, la région inexplorée de Gangung (paradis des oiseaux, grande faune) et l'Est du Bhoutan deviennent à peine accessibles aux touristes. C'est l'endroit pour...

Bhoutan: toutes les activités

Trekking : Le Bhoutan est une destination de trekking populaire, mais les randonnées sont généralement difficiles car il n'y a pas d'installations pour rester ou dîner dans les zones les plus élevées, ce qui nécessite le transport de toute la nourriture et du matériel de camping. Les saisons idéales pour flâner sont l'automne et le printemps. Les routes sont excessivement boueuses...

Nourriture et boissons au Bhoutan

Nourriture au Bhoutan Le riz est un élément de base de chaque repas; historiquement, le riz rouge était utilisé, mais le riz blanc est désormais également largement utilisé. La cuisine comprend des plats de légumes ou de viande préparés avec du piment et/ou du fromage. La saveur principale de la cuisine bhoutanaise est le chili. Cette petite épice rouge se mange...

Argent et shopping au Bhoutan

Toile tissée. Le tissu tissé à la main bhoutanais est prisé dans le monde entier et peut être trouvé cousu sur des vêtements, des tapis et des moquettes.Yathra. Un tissu tissé aux couleurs vives composé de laine et teint avec des teintes naturelles. Des vestes, des sacs à main, des tapis et des tapisseries en sont fabriqués, et il est vendu en pièces...

Fêtes et jours fériés au Bhoutan

Les célébrations de Tshechu ("dixième jour") sont un événement important au Bhoutan, et elles ont lieu chaque année dans différents temples, monastères et dzongs à travers le pays. Le Tshechu est avant tout une célébration religieuse tenue le dixième jour d'un mois civil lunaire, qui correspond à l'anniversaire de Gourou Rinpoché (Guru...

Traditions et coutumes au Bhoutan

Les Bhoutanais tiennent le monarque et l'ancien roi en haute estime. C'est une bonne idée de garder cela à l'esprit lors d'une conversation avec les locaux. Objets sacrés. Tournez les moulins à prières dans le sens des aiguilles d'une montre et placez des pierres de mani, des stupas et d'autres objets religieux avec votre côté droit le plus proche de l'objet. Assis au sommet...

Internet et communications au Bhoutan

L'indicatif international du Bhoutan est le 975. Dans la plupart des hôtels du pays, le Wi-Fi est facilement accessible. Le Wi-Fi est disponible dans la plupart des cybercafés. La plupart des grandes villes proposent des cybercafés, mais ils sont coûteux et la connexion Internet est lente. Si vous avez besoin d'une connexion pour le travail, veuillez vous assurer que votre agence de voyage...

Langue et guide de conversation au Bhoutan

Dzongkha. La langue officielle du Bhoutan et la langue maternelle de la majorité des habitants de l'ouest du Bhoutan. Sharchopkha. Le bhoutanais oriental est la principale langue régionale. Bumthangkha. Semblable à Sharchopkha, qui est parlé en Bumthang.Nepali. La langue népalaise était parlée par la majorité de ceux qui se trouvaient à la frontière. L'anglais et l'hindi. La majorité...

Culture du Bhoutan

Le Bhoutan a une histoire culturelle riche et distincte qui est restée en grande partie intacte en raison de l'isolement du pays du reste du monde jusqu'au milieu du XXe siècle. La culture et les traditions du pays sont l'un des principaux attraits pour les visiteurs. L'histoire bouddhiste du Bhoutan est fermement ancrée dans le...

Histoire du Bhoutan

Bien qu'il n'existe aucune trace de cette période, des outils en pierre, des armes, des éléphants et les vestiges d'immenses bâtiments en pierre montrent que le Bhoutan a été peuplé dès 2000 av. Les historiens pensent qu'entre 500 et 600 après JC, l'état de Lomon (littéralement, « ténèbres du Sud »), ou Monyul (« Dark Land », une référence...

Restez en sécurité et en bonne santé au Bhoutan

Restez en sécurité au Bhoutan Alors que la toxicomanie, les gangs et la violence sont trop répandus dans les villes, ces crimes affectent principalement les habitants et très rarement, voire jamais, les visiteurs. Le Bhoutan est, en réalité, l'une des destinations touristiques les plus sûres au monde. La police de Thimphu est très active et continue de patrouiller...

Asie

Afrique

Europe

Plus Populaire